Actualités de la Fédération du Parti Socialiste Gersois

Forums participatifs de Refondation du Parti socialiste dans le Gers : Mode d’emploi

Dans le cadre de la démarche de refondation du Parti socialiste menée par la fédération du Gers et afin de donner à chaque militant-e, sympathisant-e une part active dans le débat, plusieurs forums participatifs vont être organisés dans le département. Ces forums permettront à chacun de débattre sur des thèmes essentiels pour l’avenir de notre parti, avenir qui aura pour point de départ le congrès qui se déroulera en février/mars 2018.

 1. Forums participatifs de la refondation dans le Gers : débattre et prendre la parole

Chaque forum sera organisé sous forme d’ateliers thématiques participatifs de petits groupes de manière à ce que chacun puisse s’exprimer librement.

Un ou deux militant-es seront rapporteurs, collecteront la parole de tous et nous ferons en concertation une synthèse de ces notes.

Ce travail de synthèse de la parole Gersoise sera transmis au bureau national afin qu’elle soit entendue par les instances du Parti.

Pour que ces forums participatifs soient le plus productifs possibles et que votre avis soit pris en compte, il est proposé de réfléchir ensemble autour des questions essentielles (que vous trouverez ci-dessous) qui se posent au Parti socialiste. Elles ne sont pas exhaustives et constituent un fil conducteur pour nos échanges.

2. Calendrier national

  • Octobre-décembre 2017 : « les Forums de la Refondation » incluant une Convention statutaire
  • Décembre : Conclusion des « Forums de la Refondation » et lancement des conventions thématiques qui prolongeront le débat dans les mois suivants et de la Convention sur les statuts finalisée par un vote des adhérents
  • Février-mars 2018 : Congrès politique selon les règles des nouveaux statuts

3.questionnaire-canevas sur les 3 axes de la Refondation

A – Quel projet socialiste pour la Refondation ?

Après les revers électoraux de mai-juin 2017 et face à la crise que traverse la social-démocratie en Europe, les socialistes doivent se réinterroger sur leur identité politique et refonder leur projet de société afin de renouer le contact avec les Français.

  • Quelles sont les valeurs et l’identité des socialistes au 21e siècle ?
  • Quel projet de société souhaitons-nous porter face au libéralisme triomphant et au nationalisme conquérant ? Quelles sont les idées nouvelles et les réponses innovantes que le PS doit proposer à nos concitoyen-nes pour transformer notre société ?
  • Quels sont selon vous les enjeux et les défis auxquels est aujourd’hui confronté notre pays et comment y répondre ? (mondialisation, pollutions, vieillissement de la population, accroissement des inégalités, défis scientifiques et technologiques, modèle de développement économique, le rôle de l’Etat, la démocratisation des institutions et l’approfondissement de la décentralisation, les défis écologiques, la question du travail, la lutte contre les inégalités, l’Europe, l’éducation et la culture…) ?
  • Par quels moyens, quels outils le PS peut-il renouer avec le débat d’idées pour favoriser son réarmement idéologique ?
  • Quels sont les grands défis que la social-démocratie doit relever à l’échelle européenne et internationale ? Quelles convergences au plan européen avec les autres partis sociaux-démocrates, comment relancer l’internationale socialiste ?
  • Quel regard portons-nous sur la conquête et l’exercice du pouvoir ?
  • Quel bilan pouvons-nous tirer du quinquennat et des différentes expériences de la gauche au pouvoir ?
  • Quelles sont les causes de nos défaites collectives ?
  • Quel bilan pouvons-nous tirer des campagnes présidentielles, législatives et des primaires ?

B- Quelle stratégie politique et quelles alliances électorales pour le PS ?

Après la séquence électorale de 2017, les équilibres partisans qui structuraient jusqu’alors le paysage politique ont été bouleversés. Cette recomposition politique a vu l’émergence de deux forces nouvelles, LREM et LFI, qui dominent aujourd’hui l’échiquier politique. Pour retrouver un espace politique et reconquérir demain le pouvoir, le PS doit clarifier son positionnement vis-à-vis de ces deux formations et bâtir une nouvelle stratégie d’alliance électorale.

  • Comment s’opposer à Macron sans faire du Mélenchon ?
  • Quelle ligne politique doit défendre le PS pour redevenir audible et reconquérir son électorat (les anciens électeurs socialistes qui ont voté Macron ou Mélenchon en 2017) ?
  • La stratégie d’union de la gauche traditionnelle (PS, PRG, PCF, EELV) est-elle encore opérante dans le nouveau contexte politique ?
  • Le clivage droite/gauche est-il toujours d’actualité ?
  • Le clivage peuple/élite théorisé par la LFI ou le clivage raisonnables/extrémistes prôné par LREM sont-ils plus pertinents ?
  • Sur quelle base programmatique et avec quelle formation peut-on bâtir une nouvelle stratégie de rassemblement de la gauche ?

C – Quelle nouvelle organisation du PS ?

Schématiquement, le PS fonctionne toujours sur un mode d’organisation hérité de la SFIO de 1905. A l’instar d’autres partis traditionnels, il a beaucoup de difficultés à recruter de nouveaux militants et tarde à s’adapter aux nouvelles formes d’engagement et de mobilisation. La reconstruction du PS passe aussi par une « révolution » organisationnelle.

  • Comment surmonter la crise des partis politiques traditionnels ? Quelle est l’organisation du Parti la plus adaptée pour renforcer le maillage territorial et la proximité avec les bassins de vie ?
  • Doit-on renforcer le rôle des fédérations départementales et/ou des unions régionales et repenser l’articulation entre les fédérations et le national ?
  • Comment organiser une gouvernance plus horizontale et participative ? Comment désigner nos candidat-e-s et faut-il de nouveau organiser des primaires ?
  • Qu’est-ce que militer aujourd’hui ? Doit-on intégrer dans nos statuts des formules d’engagements militants différenciés, ouvrant des droits et des conditions d’adhésions adaptés ?
  • Notre fonctionnement est-il encore adapté aux attentes citoyennes, à la révolution digitale ? Quels sont les outils numériques que le PS devrait utiliser pour optimiser son action sur le terrain et faciliter la participation et la mobilisation des militants-es ?
  • Comment ré-immerger le PS dans l’espace social, associatif et culturel ?
  • Quelle relation entre militant-e-s et élu-e-s ?

CALENDRIER FEDERAL DES FORUMS PARTICIPATIFS DANS LE GERS

Toutes les réunions débuteront à 19h et se termineront par un petit casse croûte.

  • Mardi 31 octobre : FLEURANCE – Maison des associations Salles 1 et 2
  • Mardi 7 novembre : SAMATAN – Salle des fêtes
  • Jeudi 9 novembre : MAUVEZIN – Foyer rural
  • Mardi 14 novembre : NOGARO – Salle de la mairie – Entré côté Poste
  • Jeudi 16 novembre : CONDOM – Salle des Cadets de Gascogne
  • Mardi 21 novembre : MASSEUBE – Salle des fêtes
  • Jeudi 30 novembre : AUCH – Salle de réunion du Mouzon
  • Mardi 5 décembre : EAUZE – Salle d’honneur de la mairie
  • Mardi 12 décembre : MONTESQUIOU – Salle de la mairie