Actualités de la Fédération du Parti Socialiste Gersois

L’Assemblée s’attaque aux mesures fiscales phare de l’ère Sarkozy (Source : www.bfmtv.com)

Les députés examinent le projet de loi de finance rectificative ce lundi 17 juillet. Un texte qui remet en cause les mesures emblématiques de l’ère Sarkozy comme la TVA sociale ou l’exonération de charges sur les heures supplémentaires.

Le projet de loi repose sur une hypothèse de croissance révisée à 0,3% pour 2012. Il prévoit 7,2 milliards d’euros de hausses d’impôt et 1,5 milliard d’euros de gel des dépenses, pour arriver à 81,1 milliards de déficit budgétaire. La progression des dépenses publiques sera limitée à 0,8% par an sur 5 ans, alors que le candidat François Hollande misait sur une hausse de 1,1%.

« Une situation beaucoup plus dégradée qu’annoncé »

« Nous héritons d’une situation beaucoup plus dégradée qu’annoncé », a résumé le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici devant les députés. « Récusant » le terme d’austérité, il préfère parler d’une politique marquée du sceau du « sérieux et de la cohérence ». Le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, reproche à l’ancienne majorité de n’avoir pas su anticiper la baisse des recettes fiscales.

www.bfmtv.com