Actualités de la Fédération du Parti Socialiste Gersois

Lettre aux Gersoises et aux Gersois de Gisèle Biémouret

Comme rarement dans son histoire, la France a été confrontée à des événements d’une infinie brutalité. Il a fallu faire face à des crises multiples : du péril terroriste aux prolongements de la    crise économique jusqu’aux incertitudes, plus proches de nous, pesant sur le secteur agricole. Face à ces bouleversements, notre action s’est appuyée sur l’affirmation d’une politique soucieuse de protection et de dignité dans le cadre d’un État de droit préservé.

Membre de la majorité, j’ai agi avec fidélité et   loyauté vis-à-vis du Gouvernement.  Mon action s’est    inscrite dans le respect des engagements pris pour la   France avec l’espoir de créer de nouveaux droits pour tous et de renforcer la solidarité.

Plusieurs réformes du quinquennat apparaissent comme des avancées majeures pour notre société. Les principales mesures, que j’ai soutenues, attestent de la sincérité de nos choix : retraite à 60 ans pour les carrières longues, amélioration des retraites agricoles, prime d’activité, compte prévention pénibilité, tiers payant généralisé, mariage pour tous, limitation du cumul des mandats, fin de vie…

Pour ma part, j’ai poursuivi mon action en agissant spécifiquement sur les questions        sociales et celles liées à la ruralité : loi d’adaptation de la société au vieillissement (augmentation de l’APA, soutien aux aidants), généralisation du dispositif de la garantie jeunes, élaboration et    réalisation du plan de lutte contre la pauvreté (revalorisation des minimas sociaux), réforme         territoriale (clarification des compétences, renforcement de l’action sociale des départements),   modernisation du système de santé (lutte contre les déserts médicaux, création du droit à l’oubli).

Au plus près, j’ai régulièrement rendu compte des mesures prises et de leur intérêt pour votre quotidien. En lien constant avec le terrain par le biais de ma permanence parlementaire     installée à Condom, de mes permanences décentralisées et avec l’implication de Philippe Dupouy mon suppléant, j’ai assuré un accompagnement de toutes et de tous selon leurs préoccupations.

Ce lien est un atout pour mesurer parfaitement le niveau d’attente, voire d’inquiétude mais aussi d’espoir envers l’action publique en matière de santé, d’emploi ou d’éducation pour citer les principaux sujets du moment.

Alors que nos actions sont en voie de porter leurs fruits, alors que les premiers effets du redressement se vérifient, alors que ce bilan représente un point d’appui pour nous projeter plus loin, ces réformes risquent d’être remises en cause. Je ne peux me résoudre à un retour en arrière.

Lors des élections législatives des 11 et 18 juin, je solliciterai à nouveau votre confiance, forte à la fois de l’expérience acquise à l’Assemblée nationale et de l’expertise mûrie sur le terrain.  Je solliciterai votre confiance parce que j’ai travaillé pour tous. De l’Armagnac à la Gascogne Toulousaine, en passant par la Ténarèze et la Lomagne, je souhaite avec la même  envie rassembler et représenter les femmes et les hommes de ce territoire.

Vous me connaissez. Je suis restée la même : une femme attachée aux valeurs humanistes, une militante de la social-écologie, une élue intègre, profondément attachée aux principes            républicains. J’ai la chance de pouvoir et savoir travailler avec tous les élus de notre territoire, au-delà de nos sensibilités ou de nos parcours. L’intérêt général du Gers demeure la et ma priorité.

Députée de cette circonscription, je veux continuer à porter la voix de chaque Gersoise et de chaque Gersois à l’Assemblée Nationale.

Parce que l’avenir du Gers nous appartient, je veux rappeler les engagements qui seront les miens durant la campagne électorale qui débute : je poursuivrai la mise en avant d’une conception ambitieuse dans les domaines que sont la santé, les services publics de proximité, le maintien des écoles rurales, l’action sociale, la démocratie locale, l’agriculture et le tourisme.

Je continuerai à travailler avec une méthode précise : la même présence, la même disponibilité, et la même transparence dans mes engagements et dans les positions que je défendrai à           l’Assemblée. Avec votre confiance, je continuerai à travailler avec la même équipe.

Téléchargez ici la version pdf de la lettre aux Gersois et aux Gersois de Gisèle Biémouret