Actualités de la Fédération du Parti Socialiste Gersois

Municipales 2014: Harlem Désir souhaite «des listes de rassemblement de la gauche dès le premier tour»

Lundi 1er juillet, Harlem Désir était l’invité de la matinale de France Info. A cette occasion, le Premier secrétaire a condamné avec force l’espionnage par les États-Unis des institutions de l’Union européenne et a réaffirmé la nécessité d’un rassemblement de la gauche tant pour mener la politique gouvernementale que pour gagner les élections municipales de 2014.

Municipales 2014: «des listes de rassemblement de la gauche dès le premier tour»

Pour le Premier secrétaire, la diversité au sein de la majorité ne doit pas nous empêcher d’agir ensemble, notamment pour les prochaines élections municipales:

Les scrutins intermédiaires peuvent être une occasion de dispersion et donc il faut que nous répondions à cela par l’unité la plus forte de la gauche. Moi je propose des listes de rassemblement de la gauche dès le premier tour des prochaines élections municipales.

Par cette proposition, Harlem Désir souhaite à la fois tirer les leçons des défaites aux élections législatives partielles en unifiant la gauche, mais également agir par rapport à la «radicalisation et à l’extrémisation d’une partie de la droite, et à sa porosité avec l’extrême-droite».

Il souhaite ainsi «un combat beaucoup plus frontal vis-à-vis de l’extrême droite» en se confrontant à elle sur le terrain des idées, en démontrant que le programme du Front national serait «une terrible sociale, la ruine économique de notre pays». Pour le Premier secrétaire:

Il faut en finir avec l’illusion Marine Le Pen.

Affaire Prism: des révélations de nature à interrompre les négociations commerciales avec les États-Unis

Le quotidien allemand Der Spiegl a révélé dernièrement que les États-Unis auraient espionné les institutions de la Commission européenne. Pour Harlem Désir, si ces informations étaient confirmées, il faudrait alors interrompre les négociations en cours avec les États-Unis pour un accord de libre-échange avec l’Union européenne:

Si cette affaire d’espionnage est confirmée, si les États-Unis ont espionné les institutions de l’Union européenne, ce serait un scandale inacceptable et donc moi j’attends de l’Union européenne qu’elle risposte avec la vigueur nécessaire. Cela est de nature à remettre en cause les négociations en cours entre l’Union européenne et les États-Unis.

Il a également rappelé que l’espionnage dans le cadre de la lutte anti-terrorisme ne pouvait ici être justifiée puisque «nous sommes des alliés».

[iframe frameborder= »0″ width= »480″ height= »270″ src= »http://www.dailymotion.com/embed/video/x11f4km » ]
Le PS et Prism : un "scandale inacceptable" par FranceInfo