Skip to content
Actualités de la Fédération du Parti Socialiste Gersois

Le député « En Marche » Jean-René Cazeneuve méprise les Auscitains

Dans un communiqué plein de suffisance, le « conseiller municipal d’Auch » et député du Gers Jean-René Cazeneuve daigne faire part aux Auscitains de son avis méprisant sur le projet de réhabilitation de la caserne Espagne.

Il est pour le moins incongru que cet élu fantôme qui n’avait plus été vu au conseil municipal d’Auch depuis deux ans vienne à la dernière séance du mandat dans le seul but de marquer son dédain pour l’un des projets urbains les plus importants de la décennie à venir.

A cet égard, il aurait été bien mieux inspiré de nous faire partager ses idées fulgurantes lors des ateliers de concertation qui ont permis à des citoyens et des élus auscitains d’élaborer les grandes orientations de ce projet qui ne manque certainement pas d’ambition.

Enfin, en ce qui concerne ses propos polémiques et stériles sur l’installation de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers à la caserne Espagne, rappelons juste à Monsieur Cazeneuve qu’il s’agit d’un investissement décisif de 5 millions d’euros qui n’a pas été décidé contre l’avis des élus et qui amorce la renaissance de ce site par l’arrivée de plus de 300 étudiants chaque année.

Par son absentéisme au conseil municipal, Monsieur Cazeneuve méprise ses électeurs. Par la légèreté de ses prises de position sur les dossiers importants de la ville, il méprise les Auscitains.


Téléchargez ici le communiqué de presse