La fédération du Parti socialiste du Gers pleure la disparition de Robert Perrussan, l’un de ses plus fidèles militants. Décédé hier à l’âge de 81 ans, ce camarade qui avait débuté sa vie militante dès les années soixante au sein du Parti socialiste SFIO[1] n’a jamais failli à ses engagements. Maire de Montesquiou de 1983 à 1994, conseiller général du canton de Montesquiou de 1982 à 1994 puis de 2001 à 2015, il a également été actif en tant que syndicaliste agricole au sein du Modef avant d’œuvrer au développement économique de notre département en tant que président du comité départemental du tourisme. Les socialistes gersois perdent l’un de leurs piliers, un homme de cœur et de terrain qui avait le sens de l’intérêt général chevillé au corps. Nous adressons à sa famille nos plus sincères condoléances.

[1] Section française de l’internationale ouvrière