Actualités de la Fédération du Parti Socialiste Gersois

Elections européennes : communiqué de Michaël Aurora, Premier secrétaire du Parti socialiste du Gers

Le résultat de la liste soutenue par le Parti Socialiste et Place Publique est meilleur que celui que prédisaient les sondages. Dans le Gers notamment, elle réalise un score plus qu’honorable après des semaines de chronique d’une mort annoncée dans les médias. Ce sursaut est une étape sur le chemin de la reconstruction et du rassemblement de la gauche.

Quels enseignements peut-on tirer de cette élection européenne ? En voulant rejouer le second tour de l’élection présidentielle, le chef de l’Etat a dangereusement installé l’extrême-droite au cœur du paysage politique. Emmanuel Macron devait être un rempart. Il leur a fait la courte-échelle.

A droite, les électeurs ont désormais trouvé un nouveau parti pour les représenter : celui du Président de la République. L’effondrement électoral de la droite classique est là pour le démontrer.

A gauche, la situation relève de l’absurde. Ensemble, les partis de la gauche de gouvernement auraient été en tête de ce scrutin. Nombreux sont les électeurs qui se sont retrouvés désemparés devant l’émiettement des forces qu‘ils perçoivent pourtant comme convergentes.

Ce que le PS a entrepris avec Place Publique, les radicaux de gauche et Nouvelle Donne ouvre la voie du rassemblement de la gauche et des écologistes sur la base d’un nouveau projet social-écologique. Ce chemin est le seul qui soit en mesure d’offrir une alternative à la droite et à l’extrême-droite.